Mélusine, fée des sources et des rivières

Il était une fois, Sassenage…

Peuplé de lutins s’y trouve des grottes, un torrent, des cuves… Un petit chemin longe la gorge sur les contreforts du parc du Vercors, dans le lit du Furon. L’eau vient des enfers… Elle apparaît le jour de l’épiphanie et disparaît le lendemain, prédisant pour chaque année le raisin de la vigne et les céréales à foison.

La belle Mélusine, dame mystérieuse, fée des sources et des rivières, touchée par un sortilège se change tous les samedis en femme à la queue de serpent…
Mélusine se baigne dans des marmites de géants, ses larmes guérissent les yeux irrités.
Elle y meurt, donnant aux eaux de la grotte un grand pouvoir, celui de prédire le faste ou le néfaste.

Durant un an, je me suis consacrée à parfaire cet ouvrage de poésie. J’’ai visité son univers,  le rehaussant d’’aquarelles, d’encre de chine et de dentelles de ma création pour vêtir ses jours et ses nuits de nouvelles robes

Le chant de Mélusine, conté par Régis Roux a vêtu le contenu du livre de 9 illustrations et de 33 couvertures toutes uniques pour le recueil.

Nicole Pessin

Octobre 2019

Acquérir un ouvrage