Dictionnaire de la création

2012. Jean-Paul Gavard-Perret

A comme Alouette des champs
Si Dieu l’avait créée il ne l’aurait pas créée aussi pique-assiette et sans-gêne  et l’aurait assignée à sa propre résidence.

B comme Babou le chat Bengal
Si Dieu l’avait créé le Diable en serait resté muet car ce chat redoute l’idiot qui s’entête à l’aimer comme lui-même.

C comme le château de Carcassonne
Si Dieu l’avait créé il n’aurait pas besoin d’être restauré. Où l’empailleur de pierres passe, la patrimoine perd sa jeunesse.

D comme Désirée mon ami l’écureuil
Si Dieu l’avait créé il ne finirait pas sur l’enseigne d’une banque.

E comme la chouette Effraie
Si Dieu l’avait créée elle n’assoirait pas son autorité que la nuit malgré tout le bien qu’il pense d’elle.

F comme Faustine sur une branche
Si Dieu l’avait créée ce serait le bel été. Et il y aurait entre homme et femme un trait d’union.

G comme l’ange Gabriel
Si Dieu l’a créé c’est pour se connaître lui-même et faire éclater le temps en miettes.

H comme Harpie le rapace
Si Dieu l’a créé c’est pour qu’il figure comme emblème sur les dollars et qu’il finisse dans des chaussettes.

I comme « l », Infini vu du clocher
Si Dieu l’a créé c’est pour qu’on l’aime… même si quand son nom sonne juste le monde fait la sourde oreille.

J comme Jeannot lapin
Si Dieu l’avait créé il aurait gagné la course avec la tortue au lieu d’aller se coucher pour se réfugier dans ses rêves.

K comme Kali l’otarie
Si Dieu l’avait créée elle serait championne de football. Toujours d’accord pour le grand plongeon mais en chute libre.

L comme Lili puce la copine de Kali
Si Dieu l’avait créée lorsqu’on se gratte elle partirait poliment. Mais elle n’est jamais repue.

M comme Maman
Si Dieu l’a créée c’est parce qu’il ne pouvait pas tout faire et qu’il faut trop d’amour.

N comme Agneau de Noël
Si Dieu l’avait créé ce ne serait pas pour qu’il soit mangé. Au prochain Noël pas question de le manger.

0 comme Ocellé des Nuraghi le papillon
Si Dieu l’a créé c’est pour que où les mots s’en mêlent les pensées se démêlent.

P comme papa, Dieu le père
Si Dieu l’a créé c’est pour qu’il y ait une chose pour chaque place et à chaque place sa chose.

Q comme château de Queribus
Si Dieu l’avait créé ses gardiens du silence n’auraient pas fini par perdre l’usage de la parole.

R comme Coeurs ravagés
Si Dieu les avaient créés le monde serait comme la mer, il ne finirait plus d’enfanter des épaves.

S comme le dauphin « Sténo » à bec étroit
Si Dieu l’avait créé il aurait inventé pour lui une flûte à bec adéquat.

T comme le château de Tartarin de Tarascon
Si Dieu l’avait créé Tartarin serait vraiment parti pour l’Afrique car pour vivre un peu il faut s’émanciper de tout…

U comme Ugo le violoniste
Dieu l’a créé pour accorder les cordes de son instrument à un chant de liberté et mettre au monde les émotions.

V comme le Vaisseau de Vasco de Gama.
Si Dieu l’a créé c’est pour comprendre enfin que la terre est une boule bien ronde et
que la bêtise nous échappe sans essayer de l’arraisonner.

W comme « W » le premier catalogue astronomique de sources de rayonnement radio
Si dieu l’avait créé il aurait inventé une corde pour se pendre puisque dans son testament il n’a légué que ses commandements…

X comme Xavier le fantôme
Si Dieu l’a créé c’est parce qu’il est bon que du coucher au lever du soleil les hommes veillent.

Y comme Yin et Yang
Si Dieu l’avait créé il aurait connu le drame de rencontrer son alter ego et aurait bien senti qu’il faisait fausse route.

Z comme Zachary le Zébu
Si Dieu l’avait créé il ne l’aurait pas affublé d’une bosse qui penche souvent du mauvais côté. Il a beau faire du chemin il ne rencontre jamais personne.

separateur
© Adagp, Paris, 2017