Sillages de lumière

2010. Jean-Paul Gavard-Perret

Sillages de lumière (1)
© Adagp, Paris, 2017

sillages-de-lumic3a8re-2.jpg

A comme Ange
Quand il devint blanc, il fut le bourreau de Béthune.
Toujours sa main de fièvre se penche sur Marie
pour lui annoncer des magies souterraines.


sillages-de-lumic3a8re-3.jpg

B comme Brasier
Monte et suinte de l’écorce
fait les naissances latentes
et les morts miraculeuses.


sillages-de-lumic3a8re-4.jpg

C comme Ciel
Dans les profondeurs de son ombre de pâle glycine
il y a toujours une lampe pour en ranimer l’éclat.
Dans ses plis de rideaux de neige: la solitude.


sillages-de-lumic3a8re-5.jpg

D comme Diamant
Enchante la misère par sa lumière abstraite.
A souvent des odeurs d’alcôve sur la gorge des sirènes
qu’il transforme en d’étranges nymphéas ouverts au plus offrant.



Livre d’artiste sur commande au prix de 80 euros.
Chaque couverture de livre des 33 exemplaires est unique.
Uniquement sur commande