2011. Parole de neige. Jean-Paul Gavard-Perret

Il neige dans la crevasse des souvenirs.
Les mots deviennent des flocons
Non par leur inconsistance
Mais par le temps qui semble s’y arrêter
Pour que le silence rayonne.

 

 


Épuisé