2017. Chambéry en alphabet

Prologue

Nullement exhaustif ou touristique cet Abécédaire évoque une ville aussi historique qu’ouverte sur le futur et trop souvent méconnue. Même quand l’hiver est glacial il fait bon y vivre : nul n’a envie de partir vers le sud. Et vers le nord pas plus. Ses rues aiment les passants, deviennent leur journal intime. Rousseau y donna des leçons de musique avec dans sa poche un mouchoir blanc avec deux initiales qui n’étaient pas les siennes. Le macadam – marée de ses miroirs – retient ses frasques. S’y brodent aujourd’hui de superbes spectacles…

Soyez curieux, cliquez sur les images pour les agrandir !