2023

Nicole Pessin fait partie de ces artistes dont la création ne fait pas seulement apparaître ce qu’on nomme une œuvre, mais ouvre le seuil d’un autre monde, tout à la fois familier car issu de nos enfances, et entièrement nouveau car mesuré selon les proportions poétiques d’un rêve ouvert à nul autre pareil. Passer cette invisible frontière à dos d’oiseau, c’est en effet entrer dans un pays enluminé de tendresse et d’énigme fine. Fleurs, animaux, personnages, saisons, îles et villages, tout y respire la liberté lumineuse d’une grâce magique, celle de l’état d’apesanteur que nous ne connaissons généralement qu’en rêve. Les dessins de Nicole Pessin sont chacun tissage et floraison rassemblant les pollens de multiples origines recréées par l’artiste en une alchimie aussi originale qu’elle est universelle : livres d’heure, miniatures, estampes, tapisseries, toutes ces graines subtiles entrent dans la composition de ces images délicates et raffinées qui savent aussi préserver le don précieux des grands émerveillements. Cet impalpable royaume de contes et de secrets chuchotés déploie ses harmonies chromatiques avec une fluidité si souple que nous pourrions jurer en avoir vu s’animer sous nos yeux les paysages, les êtres et les bêtes, toujours si élégants qu’ils semblent composer une mince calligraphie de formes et de gestes purs. Tel est le poème visuel de Nicole Pessin en son charme de rosée naissante et simultanément intemporelle.

Marc-Henri Arfeux, décembre 2022.

© Adagp, Paris, 2017